Le football peut parfois être un sport extrême. Extrême dans son exigence du haut niveau professionnel mais extrême également dans la manière dont certains fans supportent leur équipe. Alors que certains décident de voyager uniquement en auto-stop pour soutenir leur équipe de toujours, d’autres choisissent tout simplement de changer leur identité en le nom de leur club de coeur.
Puis il y a Théodor Petru Tancalec, un jeune roumain de 24 ans amateur de football et du… Sporting Club de Bastia ! Une passion débordante et surprenante dont les explications sont multiples. Seulement voilà, Théodor ne se contente plus de regarder les matchs du SC Bastia à la télévision, comme il le faisait au début. En effet, courant 2011, il a tout bonnement déménagé sur l’île de beauté afin d’être au plus près de ses joueurs fétiches !

Preuve de sa passion et de sa fidélité pour le club bastiais, le jeune roumain a tout abandonné, son travail, sa famille et une situation stable pour assouvir son envie d’être au plus proche du Stade Furiani. Mais d’où lui est venue l’idée de supporter le SC Bastia, club faiblement médiatisé à travers l’Europe ? Dans une interview accordée au quotidien Corse Matin, il a « découvert le Sporting en 1997 lors du 16e de finale de Coupe UEFA face au Steaua Bucarest. J’ai vu une petite équipe avec un cœur énorme qui pouvait déplacer des montagnes. J’avais 11 ans et j’admirais de grands clubs européens mais lors du match retour à la télévision je suis tombé amoureux du SCB. »
Un coup de foudre donc ! Mais également un très beau symbole de ce que peut provoquer le football : une passion sans limite, qui prend aux tripes, qui comme l’explique Théodor, déplace elle-aussi les montagnes.

Une passion débordante
On pourrait croire que cette décision a été prise par un illuminé, qui finalement ne laisse que très peu de choses derrière lui. Penser cela est loin, très loin de la vérité. Diplômé en ingénierie chimiste et employé dans l’une des plus grandes entreprises de Roumanie, Théodor jouissait d’une situation stable et plutôt alléchante. Mais malgré tout, il a décidé de mettre tout cela entre parenthèse pour vivre sa passion jusqu’au bout. « Mon rêve est de pouvoir rester en Corse, pour être près de l’équipe et des supporters du Sporting. La seule chose qui me fait peur est l’impossibilité de trouver un travail pour pouvoir vivre, je travaillerais partout pour pouvoir rester à Bastia » expliquait-il à l’époque, visiblement très ému par la nouvelle vie qui s’offrait à lui.

En Corse, et plus particulièrement à Bastia, supporter son club n’est pas une chose futile. On connait la spectaculaire ambiance qui accompagne les matchs du SC Bastia chaque weekend, mais on connaît aussi leur passion et leur fidélité. Touchés par l’histoire de Théodor, de nombreux fans ont décidé d’aider le jeune roumain dans sa démarche. Ainsi, l’un d’entre eux a été jusqu’à lui offrir un billet d’avion pour que le supporter vienne enfin voir son équipe au stade. De plus, la petite communauté s’est organisée afin de trouver un logement et un travail à Théodor, afin que ce dernier puisse rester sur l’île de beauté aussi longtemps qu’il le souhaite.

Une belle histoire pleine d’humanité

Cette histoire est belle à bien des niveaux. Premièrement, elle montre à quel point la passion pour le football peut changer des vies, des destins, comme c’est le cas ici avec ce supporter. Elle montre également que dans le monde du football, la solidarité est toujours de mise et les supporters, bien qu’ils aient souvent mauvaise publicité, sont capables de beaux gestes comme cela.
La conclusion de tout cela, c’est à Théodor que nous allons la laisser : « C’est le plus beau jour de ma vie. Il n’y a aucun mot dans aucune langue pour définir ce que je ressens. Cela restera gravé en moi à jamais. »