Le Za Luzankami de Brno

Petr Svancara est un modeste attaquant originaire de Brno, en République Tchèque. A l’approche de la retraite, il émet un voeu, et par n’importe lequel : joueur un dernier match dans le stade qui l’a vu débuter, et laissé à l’abandon depuis 14 ans : le Za Luzankami de Brno.

Et les supporters ont suivi ! Sans attendre les plans de la mairie ou des collectivités et à seulement 4 mois de l’événement, des supporters nostalgiques de la grande époque du football tchécoslovaque ont mis la main à la pâte pour aider à reconstruire le stade. Les relais des télévisions locales offrent une belle visibilité au projet.

La remise en état

Le chantier est pourtant colossal ! Les tribunes de ce stade de 50 000 places sont pour la plupart fissurées et la pelouse est devenue une véritable jungle. C’est l’équivalent de plus de 11 000 heures de travail/homme qui sont ainsi bénévolement offertes par les locaux. Même les services de l’état s’y mettent ! Pour avoir enfin une pelouse praticable, les pompiers viennent l’arroser tous les matins avec leur grand camion.

Si tout le stade n’est pas prêt à temps, les tribunes ouvertes sont combles pour accueillir ce match de gala entre les amis de Svancara et une modeste équipe de hockeyeurs locaux, plus à l’aise sur la glace que sur du gazon. Mais l’essentiel n’était pas là. Grâce à cette initiative, toute une région a permis au Za Luzankami de retrouver son lustre d’antan !