Stilian Petrov, plus fort que la maladie, grâce aux supporters

“Stilian Petrov est un des plus grands joueurs de l’histoire de la Bulgarie”, dixit Dimitar Berbatov, bien placé pour s’y connaître en grands footballeurs. L’histoire du milieu est atypique et pleine d’émotion.

En 2012, les médecins décèlent une leucémie chez le joueur d’Aston Villa. C’est alors le début d’un parcours du combattant de près de 2 ans pour le Bulgare. En 2013, il apparait fortement diminué, les traits tirés, à la télévision.

Jamais oublié

A Glasgow, où il a évolué sous les couleurs du Celtic de 1999 à 2006, on ne l’a pas oublié, au point d’organiser un match de charité dès les premiers signes de rémission. Dans ce club, Stilian y a brillé, remportant 4 titres de champion et 6 titres nationaux, en plus d’être régulièrement élu “meilleur footballeur bulgare de l’année”. Il parvient même à porter le club en finale de Coupe d’Europe. Partout où Stilian est passé, il a laissé de bons souvenirs à ses coéquipiers.

La cérémonie est particulièrement émouvante. Dans un match où il ne jouera que quelques minutes, encore diminué par la maladie mais avec un poids (très) retrouvé, il profite d’un stade qui va scander le “You’ll never walk alone” (“Tu ne marcheras jamais seul”, ndlr) avec sa famille. Le joueur fond en larmes.

Quelques mois plus tard, Stilian va retrouver définitivement les terrains, mais dans les divisions anglaises amateurs. Cela suffit pour remporter de nouveaux trophées. “Mes plus belles victoires” confiera le milieu bulgare.