On a tous un souvenir marquant de Manchester United.

Que ce soit cette finale de Ligue des Champions 1999 remportée sur le fil face au Bayern Munich (deux buts à un alors qu’ils avaient encore un but de retard à la 90e minute), où bien les trente années durant lesquelles Sir Alex Ferguson a coaché cette équipe de main de maître, United est l’un des clubs les plus réputés de la planète football. Si l’on rajoute à cela des joueurs légendaires qui ont marqué plusieurs générations (George Best, Eric Cantona, David Beckham, Cristiano Ronaldo…), il est facile de comprendre pourquoi les Red Devils sont tellement encouragés à travers la planète.

De gros problèmes financiers…

Et pourtant, ce que l’on sait moins, c’est qu’il y a bien longtemps, la situation de Manchester United était bien moins glorieuse qu’actuellement. Au début du XXe siècle, le club, qui était alors nommé Newton Heath, a purement et simplement failli disparaître à cause de problèmes financiers.
C’est alors qu’eut lieu une de ces folles histoires dont seul le football a le secret. Inquiet par la possible dissolution de son club, le capitaine de l’équipe Harry Stafford a décidé d’agir et de sauver ce qui pouvait encore l’être. Afin de récolter les presque 3000 livres nécessaires à la pérennité de Newton Heath, il prit l’initiative d’envoyer son chien, un Saint-Bernard appelé Major, avec un petit tonneau autour du cou afin de quêter dans les rues de la ville de Manchester.

Manchester United Fans Nation

Une bonne idée qui a malheureusement bien vite mal tourné puisqu’au bout de quelques heures, Harry Stafford a malencontreusement perdu son chien. Après des heures de recherches, il finit par le retrouver dans un pub, en compagnie du patron de l’établissement et de quelques-uns de ses collègues. Après leur avoir raconté la folle histoire qu’il vient de vivre, il arrive au final à les convaincre d’investir l’argent qu’il manquait au bon fonctionnement du club. Un vrai coup de pouce qui a lancé définitivement la carrière de ce club, qui allait très vite être renommé Manchester United par le nouveau président, John Henry Davies, le patron du pub donc. C’est également ce dernier qui décida que la couleur rouge, si emblématique, soit celle du club.

Un nouveau départ pour Manchester United

Cette histoire est étonnante et passionnante à bien des égards. Elle permet en tout cas de se rendre compte que dans le football, les grandes histoires ne tiennent parfois à rien. Ici, on peut se demander ce qui serait advenu de ce club si Major n’avait pas été perdu ce jour-là. Aujourd’hui, les clubs de football, en particulier les plus riches comme peut l’être Manchester, semblent bien à l’abri des petits tracas qui pouvaient être les leurs au début du siècle dernier. Cette histoire est également passionnante car elle lève le voile sur ce que pouvait être la vie à Manchester au début du XXe siècle.

Manchester United Fans Nation

C’est après cet investissement financier, et alors que Manchester United avait changé de nom, que le club pris son envol sportif. Très vite, les bons résultats s’enchaineraient et les Red Devils se retrouvèrent très rapidement en première division. Bien sûr, le club a dû subir d’autres crises financières tout au long de son histoire, mais très vite, toute la fange ouvrière de la ville s’est reconnue dans ce club aux vertus et à la philosophie modestes. De plus en plus, le public se massait pour assister aux rencontres de l’équipe, au point de devoir construire un stade uniquement dédié au football, le célèbre Old Trafford.

Quant au héros de cette histoire, le chien Major, il prit une retraite bien méritée après cette folle histoire. Si les supporters lui doivent l’existence de leur club à l’heure actuelle, il termina tranquillement sa vie comme mascotte officielle de Manchester United. C’est bien la moindre des récompenses !