Un supporter inconditionnel

La photo d’un supporter brésilien, ému aux larmes, avait fait le tour du monde le soir du match Allemagne-Brésil. Ce fan inconditionnel de la Seleçao s’appelait Clovis Fernandez et parcourait le globe, vêtu de son chapeau noir à pins, pour suivre son équipe de cœur. Il aura assisté à plus de 150 rencontres des Auriverde, et ce dans plus de 60 pays, avant de s’éteindre aujourd’hui à Porto Alegre suite à une longue bataille avec un cancer.

le-meilleur-supporter-de-la-selecao-apres-la-defaite-du-bresil-contre-l-allemagne-7-0-le-08-juillet-2014_4968447

Depuis sa première Coupe du monde en Italie en 1990, Clovis Fernandez suivait la Seleçao de très près. « Le douzième de la Seleçao » a assisté à (presque) tous leurs matchs ces dernières années, au point où la FIFA lui a même consacré une vidéo en avril. Pour devenir une véritable icône dans le monde du ballon rond.

Aux quatre coins du monde

Ses meilleurs souvenirs? Les deux victoires du Brésil. L’une en 1994 lors du Mondial des Etats-Unis, l’autre en 2002 au Japon et en Corée du Sud. De quoi mieux comprendre la détresse sur son visage après les sept buts de la Mannschaft et le double supplice de l’élimination à domicile du Brésil.

Un respect hors-norme

Ce n’est d’ailleurs pas seulement la tristesse de Clovis Fernandez qui aura marqué les internautes ces dernières années – son fair-play sans égal a également été salué. A la fin du match entre l’Allemagne et le Brésil, il aurait par exemple cédé sa fameuse Coupe à un supporter… allemand.

9I0GKRX

Ces dernières années, ce fidèle de la Seleçao, connu sous le nom de Gaucho da Copa, aura ému les téléspectateurs du monde entier. Il aura marqué le monde du football de son empreinte. Un grand merci à cet homme, à ce passionné incroyable du ballon rond. #RIPClovis