Retrouvez-nous chaque lundi matin pour consulter notre sélection des faits marquants du week-end


Le match du week-end

Une semaine après leur surprenante victoire face au Bayern Munich (3-1), le Borussia Mönchengladbach n’a malheureusement pas réussi à confirmer face au Bayer Leverkusen. Stefan Kiessling et Javier Hernandez ont livré un véritable festival offensif avec respectivement un doublé et un triplé. Grâce à cette victoire (5-0), le Bayer Leverkusen remonte à la 7e place du classement de Bundesliga à deux longueurs des hommes d’André Schubert.


Le but du week-end

Quelques jours après leur élimination en Ligue des Champions face à Wolfsburg (2-3), les hommes de Louis Van Gaal ont cette fois ci encaissé un but à la 2e minute face aux promus de Premier League, Bournemouth. C’est Junior Stanislas, formé à West Ham United, qui a tout simplement surpris David De Gea sur un incroyable corner direct. Semaine à oublier au plus vite pour Manchester United qui reste sur cinq matches sans victoire toutes compétitions confondues…


Le geste du week-end

Le match était certes déjà plié, mais Zlatan Ibrahimovic ne voulait pas en rester là… Auteur d’un petit-pont venu de nul part, le magicien suédois a provoqué un pénalty après avoir laissé Bedimo avec nul autre choix que de mettre son corps en opposition. Et forcément, l’attaquant parisien se chargeait de transformer sa frappe quelques instants plus tard. En tout cas, son geste est à voir au ralenti !


La performance du week-end

Grâce à son triplé face au Borussia Mönchengladbach, Javier Hernandez compte désormais dix réalisations en Bundesliga, et pointe à la quatrième place du classement des buteurs derrière Pierre-Emerick Aubameyang (18), Robert Lewandowski (15) et Thomas Müller (13). Louis Van Gaal s’en mord certainement les doigts…

Chicharito


La pépite du week-end

Né à Santa Cruz de Tenerife dans les îles Canaries, Ayoze Pérez prend de plus en plus de volume du côté de Newcastle. Ce week-end, il s’est notamment offert le but de la victoire dans les arrêts de jeu face à Tottenham (90e+3) alors que les deux équipes pensaient se séparer sur un nul. Le jeune milieu de terrain offensif espagnol disputant sa deuxième saison outre-manche est à suivre de très près!


La stat du week-end

Face à Aston Villa, Mesut Özil a livré sa treizième passe décisive depuis le début du championnat de Premier League. Il est à sept unités du record de Thierry Henry qui avait livré un total de 20 passes décisives lors de la saison 2002-2003. Il avait également marqué 24 buts en Premier League lors de la même saison…

Mesut


La phrase du week-end

« Il est impatient de quoi ? De jouer l’Euro ou de le regarder à la télévision. C’est à lui de montrer qu’il peut faire partie de la liste, comme pour tous les autres d’ailleurs, mais lui a tellement, mais tellement à prouver ! » Les mots d’Antonio Conte, sélectionneur de la Squadra Azzura suite à la publication de Mario Balottelli sur son compte Instagram.

Balotelli


Le flop du week-end

Alors que le PSG menait 2-0 face à Lyon, Kevin Trapp a concédé un but de Ferri sur une faute plutôt grossière. Une nouvelle erreur du gardien allemand qui commence à les accumuler depuis le début de la saison. Laurent Blanc va-t-il revenir sur ses plus récentes décisions et relancer Salvatore Sirigu dans les cages parisiennes?


Le coup de cœur du week-end

Le milieu de terrain de Bournemouth, Harry Arter, a tenu à jouer ce week-end (victoire 2-1 face à Manchester United) après avoir perdu, en milieu de semaine, son premier enfant lors de l’accouchement de sa compagne. «Cela a été une semaine intense en émotion pour lui. Je pense qu’il a été d’une dignité incroyable, et la manière dont il a joué aujourd’hui, avec toutes les émotions qui l’ont traversé, je ne peux que hautement l’estimer pour cela», a expliqué son manager, qui l’a réconforté à sa sortie du terrain.

Arter


Le petit bonus du week-end

Noël approche et les fans du Borussia Dortmund en sont bien conscients. A la fin du match, les joueurs et le public n’ont pas hésité à faire entendre leurs voix, et faire résonner dans le stade une remarquable version de « Jingle Bells ». A ne pas manquer !