Retrouvez-nous chaque lundi matin pour consulter notre sélection des faits marquants du week-end!


Le match du week-end

Manchester City – Arsenal. Une affiche de gala pour le dernier match de Manuel Pellegrini à l’Etihad Stadium de Manchester City. Face aux Gunners d’Arsenal, tout a très bien commencé puisque Sergio Aguero a trouvé le fond des filets dès la 8e minute de jeu. Un avantage éphémère suite à l’égalisation d’Olivier Giroud (10e), muet depuis la mi-janvier en Premier League. Puis, Kevin De Bruyne a redonné le sourire à son entraîneur à la 51e suite à une magnifique action individuelle. Malgré une belle combativité, les Skyblues se sont finalement fait rejoindre au score par l’infatigable Alexis Sanchez (68e). Un résultat final plutôt amère, et une statistique plutôt surprenante : sur les 14 matches à domicile contre le Top 8 cette saison, Manchester City ne s’est imposé qu’à une seule reprise, et face à Southampton… Quant à Arsenal, le podium est presque assuré !


Le but du week-end

Le championnat de Suisse est certes bouclé depuis plusieurs matches déjà, mais le FC Bâle, vainqueur du titre, ne baisse pas le régime imposé depuis le début de la saison. Ce week-end, ils ont pris le dessus sur le FC Zurich au terme d’un match splendide, marqué par des belles actions d’un côté comme de l‘autre – deux coup-francs directs, notamment. Mais c’est ce petit coup de pate, signé Davide Callà, joueur italo-suisse du FC Bâle qui nous a tapé dans l’œil. A 19 mètres du but, il a réussi le lob parfait. Efficace, tranquille, magique : un geste qui fera vibrer tout fan de football !


Le geste du week-end

San Lorenzo et River Plate s’affrontaient en Primera A ce week-end et le duel argentin a donné suite à du beau spectacle, d’un côté comme de l’autre du terrain. A la 38e minute de jeu, un petit geste de l’attaquant de San Lorenzo, Ezequiel Cerutti, a particulièrement enflammé les locaux. Non loin de la ligne de touche, il s’est débarrassé de son adversaire, Leonardo Ponzio, avec une facilité déconcertante. Chapeau l’artiste !


La performance du week-end

Jean Michel Aulas, le président lyonnais avait qualifié ce match de « finale de la Ligue 1 » tant l’enjeu était important. En effet, le vainqueur de cette rencontre serait assuré de finir dauphin du Paris Saint-Germain. Dans son nouveau stade, le Parc OL, les rhodaniens ont une nouvelle été intenables. Tout est allé très vite dans cette rencontre puisque Rachid Ghezzal a ouvert le score sur la première offensive des lyonnais (3e). Peu de temps après, Alexandre Lacazette a inscrit son premier but de la soirée sur un centre en retrait de Sergi Darder (9e). À 2-0, l’AS Monaco est K-O debout ! Mais le tournant du match intervient à la 23e minute puisque Lacina Traoré reçoit un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion. L’attaquant monégasque enterre définitivement les siens sur ce geste de frustation. La suite du match ne sera qu’une formalité pour les hommes de Bruno Génesio. Alexandre Lacazette s’offrira un triplé et Yanga Mbiwa un doublé pour finalement porter le score à un humiliant 6-1. L’Olympique Lyonnais est donc assuré de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine.


La pépite du week-end

Auteur d’un but et d’une passe décisive, Mikel Oyarzabal est le grand artisan de la victoire de la Real Sociedad (2-1) face au Rayo Vallecano. D’autant plus que cette victoire est un immense coup dur au moral de l’adversaire du jour, qui les plonge en bas de tableau, et pointe désormais à la 19ème position. Cette performance permet à son équipe de clore cette saison difficile sur une bonne note, devant son public. A 19 ans, Mikel Oyarzabal est une des révélations de l’année en Liga BBVA avec 4 buts et une passe décisive cumulés depuis le début de la saison. Ce jeune gamin, déjà comparé à Antoine Griezmann du côté de San Sebastian, est l’espoir à suivre l’année prochaine de l’autre côté des Pyrénées.


La stat du week-end

600 – L’attaquant de l’AS Rome, Francesco Totti a disputé dimanche son 600e match de Serie A lors de la rencontre opposant son équipe au Chievo Vérone à l’occasion de la 37e journée (3-0). Seuls Paolo Maldini (647) et Javier Zanetti (615) ont joué plus de matches en Serie A que le capitaine de la Roma, véritable légende du club Giallorosso et de la ville. Dimanche, « Il Gladiatore » est entré à la 59e minute du match, à la place de Mohamed Salah. L’enfant de Rome, qui aura 40 ans en septembre, a débuté avec « La Louve » en Serie A en 1993. Il avait 16 ans.

Totti


Le flop week-end

À l’occasion de la 37e journée de Liga, l’Atlético se rendait à Levante, la lanterne rouge. Tout avait bien commencé pour les Colchoneros puisque Fernando Torres a ouvert le score dès la 2ème minute de jeu d’un subtil piqué sur une passe de Koke. Dans une première période globalement équilibrée, les joueurs de Levante ont finalement égalisé suite à jolie mouvement collectif conclut de la tête par Victor Casadesus (30e). Au retour des vestiaires, les hommes de Diego Simeone ont amplifié leur domination mais ont clairement manqué de réalisme à plusieurs reprises. Devant l’obligation de gagner, les madrilènes vont laisser des espaces pour Levante. De ce fait, en fin de match, Jose Morales va échapper à la défense des Colchoneros pour ensuite décaler parfaitement Giuseppe Rossi qui va tromper Jan Oblak pour offrir la victoire à Levante (90e+1). Cette victoire anéantit définitivement les derniers espoirs de titre de l’Atlético Madrid.


La phrase du week-end

Olympique de Marseille ? Paris Saint-Germain ? Premier League ? Lassana Diarra a tenu à mettre les points sur les i concernant son avenir en conférence de presse suite à la victoire de l’OM face à Reims (1-0) : « Je suis à l’OM. Jusqu’à preuve du contraire, je n’ai jamais parlé de club ou quoi que ce soit. C’est la fin de saison, je disais au revoir aux supporters. Dans le foot, on ne sait jamais. Je n’ai pas peur de le dire : il y a de grandes chances que je quitte l’OM ». Une chose est sure, les courtisans seront nombreux lors du prochain mercato estival!

Diarra


Le coup de cœur du week-end

Officiellement Champion d’Angleterre depuis le match nul de Tottenham à Chelsea lors de la journée précédente, les supporters de Leicester City attendait ce match à domicile avec beaucoup d’impatience… Concert d’Andrea Bocelli avant le début du match, haie d’honneur des joueurs d’Everton, doublé de Jamie Vardy et une liesse totale dans les tribunes tout au long de la rencontre, les spectateurs du King Power Stadium ont été servis. Ryad Mahrez, sacré meilleur joueur de Premer League, a eu droit à un véritable standing ovation lors de sa sortie. Une saison exceptionnelle qui s’est donc terminée de la plus belle des manières ! Bravo Leicester !


Le petit bonus du week-end

Auteur d’un but et de deux passes décisives, Didier Drogba a été le grand artisan du match nul (4-4) de l’Impact de Montréal sur le terrain de Colombus. Mené 4 à 1 après 53 minutes de jeu, les hommes de Mauro Biello se sont complétement rebellé : Ignacio Patti a provoqué un penalty transformé par le légendaire Didier Drogba (4-2). Puis, le numéro 11 du club de Montréal a inscrit le troisième but de son équipe sur l’action suivante (4-3). C’est finalement dans le temps additionnel que Dominic Oduro a trouvé le chemin des filets pour le but de l’égalisation. Grâce à ce match nul, l’Impact de Montréal préserve sa première place de la conférence Est.