Retrouvez-nous chaque lundi matin pour consulter notre sélection des faits marquants du week-end!


Le match du week-end

Champions cette saison de la First Division (D2 écossaise), les Glasgow Rangers retrouveront l’élite écossaise l’an prochain, mais sans l’aura d’une victoire en Coupe nationale. Alors qu’ils menaient encore 2-1 à dix minutes de la fin de la finale de la Coupe d’Ecosse, samedi, deux buts sur corner d’Hibernian ont privé le promu d’un succès de prestige avant son retour dans l’élite. Une fin de match de folie de l’équipe fondée par des immigrants catholiques irlandais, et deux buts de la tête sur corner (Stokes à la 80e, doublé, puis David Gray à la 90e+2), ont offert aux « Verts » leur premier trophée depuis 1902, et précipité leur supporters sur la pelouse du grand stade de Glasgow (comportement déplorable par ces derniers, qui s’en seront pris aux joueurs adverses, scène répétée également aux Pays Bas ce dimanche, à découvrir dans notre flop du week-end)…


Le but du week-end

Direction la Süper Lig ! À l’occasion de la dernière journée, Fenerbahçe SK se déplaçait sur la pelouse de Sivasspor. À la mi-temps, les visiteurs étaient menés 2-1. Au retour des vestiaires, Raul Meireles entre en jeu pour Fenerbahçe SK. Vingt minutes plus tard, le milieu de terrain portugais est à la réception d’un ballon à l’entrée de la surface, il se lève le cuir et envoie une demi-volée qui vient mourir dans la lucarne opposée. Bijou !


Le geste du week-end

Le Championnat de Russie s’achevait ce samedi et c’est le CSKA Moscou qui a été sacré. Ce ne fut pas chose facile. Les Moscovites durent gagner sur le terrain du Rubin Kazan pour conserver leur première place, mission accomplie grâce à un but de Dzagoev (1-0). Et au cours de la rencontre, alors qu’il restait un peu plus de cinq minutes de jeu et que le CSKA était déjà devant, Igor Akinfeev, gardien international russe, fut l’auteur d’une double parade décisive de toute classe. Force, tonicité et vivacité : toutes les qualités nécessaires pour en faire un véritable… champion ! Un geste à ne pas rater.


La performance du week-end

À l’occasion du derby de l’Hudson, le New York City, entraîné par l’ancien international français Patrick Vieira, a subit une défaite mémorable contre les New York Red Bulls, en encaissant sept buts à domicile (0-7). Bradley Wright-Phillips (42e, 45e) et Dax McCarty (3e, 51e) ont marqué deux buts chacun et les Red Bulls de New York ont égalé le record de la victoire la plus large en MLS. Pourtant, les « Sky Blues » restaient sur une série de cinq matches sans défaite (trois victoires et deux nuls depuis fin avril), qui les avait propulsés en tête de la conférence Est de MLS. Avec cette victoire, les Red Bulls reviennent à un point de leur voisin dans ce championnat. Quant à Bradley Wright-Phillips, il n’avait pas marqué durant les sept premiers matches de la saison, désormais il totalise cinq buts sur les six dernières rencontres.


La pépite du week-end

Né le 22 mars 1994 à Rotterdam aux Pays-Bas, Jean-Paul Boëtius a profité de la 35e et avant dernière journée de la Swiss Super League pour inscrire son deuxième et troisième but de la saison. Arrivé au FC Bâle en 2015, le jeune attaquant de 22 ans a inscrit un superbe doublé face au dauphin du championnat, les Young Boys de Berne en l’espace de 13 minutes (31e, 44e). Grâce à cette victoire acquise sur la pelouse du magnifique Stade de Suisse (2-3), les hommes de Urs Fischer, champion suisse 2015/16 ont signé leur 26e victoire de la saison !

Boetius


La stat du week-end

156 – Grâce à son doublé lors de la victoire 4 à 2 du Paris Saint-Germain face à l’Olympique de Marseille en finale de la Coupe de France, Zlatan Ibrahimovic a inscrit son 155e et 156e toutes compétitions confondues ! L’attaquant suédois quitte donc le club de la capitale avec quatre titres de Ligue 1, deux Coupes de France, trois Coupes de la Ligue et trois Trophées des Champions pour 180 matches disputés ! Légende ?


Le flop week-end

Aux Pays-Bas, le match retour de la finale des play-offs entre les Go Ahead Eagles et De Graafschap, qui avait pour enjeu la montée (ou le maintien) en Eredivisie et la descente (ou le maintien) en Jupiler League, a vu après le coup de sifflet final des supporters mécontents monter sur la pelouse pour frapper les joueurs de l’équipe adverse. Tandis que certains allaient consoler leur équipe, d’autres ont préféré prendre à partie les joueurs du coach Hans de Koning. Un comportement qui ne devrait jamais être toléré dans le monde du ballon rond. Pour l’anecdote, ce sont les Go Ahead Eagles qui joueront la saison prochaine parmi l’élite, à l’issue du match nul 1-1 sur le terrain de De Graafschap, dimanche (4-1 à l’aller).


La phrase du week-end

« Ce club va me manquer. J’ai fait l’une de mes meilleures saisons. J’ai marqué 50 buts à trente-quatre ans, je suis encore à l’échauffement! » Les mots de Zlatan Ibrahimovic après son doublé en finale de la Coupe de France (4-2) face à l’Olympique de Marseille. Ainsi, le géant suédois quitte le Paris Saint-Germain sur un énième succès dans l’Hexagone. On ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait même si de nombreux prétendants se sont déjà positionnés. Une chose est sûre, au delà de son talent, on regrettera aussi ses déclarations. Affaire à suivre !

Zlatan


Le coup de cœur du week-end

16e du classement à l’issue du championnat de Bundesliga, l’Eintracht Francfort accueillait ce vendredi Nuremberg, troisième de Bundesliga 2 (deuxième division), dans le cadre du barrage aller d’accession ou maintien dans l’élite. Malgré le score final (1-1), les hommes de Niko Kovac ont pu compter sur 51 000 supporters absolument déchainés, en attestent les gradins de la Commerzbank Arena à l’occasion de cette rencontre. Reste à savoir si les fans de Nuremberg offriront le même encouragement à leur équipe lors du match retour prévu lundi prochain.


Le petit bonus du week-end

« Ma question préférée : qu’est-ce je vais faire de tout ces trophées ? » Quelques heures seulement après avoir remporté sa deuxième Coupe d’Italie face à l’AC Milan, Patrice Evra a décidé de marquer cela en reprenant une chanson de Booba et Karris intitulée Kalash. L’ancien capitaine des Bleus s’est même offert un featuring avec Paul Pogba et Mario Lemina. Une reprise plutôt réussie puisque Booba l’a directement partagée sur Instagram ! Rendez-vous au Stade de France le 10 juillet pour le prochain concert ?