Retrouvez-nous chaque lundi matin pour consulter notre sélection des faits marquants du week-end


Le match du week-end

Revenir au score n’est jamais une chose facile. Revenir de derrière pour finalement s’imposer 10-2 est du jamais vu! Le Real Madrid n’a fait qu’une bouchée du Rayo Vallecano ce week-end, pouvant dépendre d’une « BBC » en forme étincelante. Sur les dix buts inscrits par la Maison Blanche, neuf ont été marqués par le trio offensif madrilène. Un vrai festival en cette période de fin d’année! Les joueurs de la capitale (et leur entraîneur surtout) pourront passer l’hiver au chaud!

Bale


Le but du week-end

Il ne reste que quelques minutes à jouer dans le match opposant Stoke City à Crystal Palace. Les visiteurs obtiennent un corner et le danger semble écarté lorsque Chung-yong Lee lance une frappe extraterrestre en direction du but de Stoke City. Le joueur fait mouche avec un des plus beaux buts de l’année, permettant par la même occasion à Crystal Palace d’arracher la victoire.


Le geste du week-end

Quelle vivacité ! Quelle technique ! Quelle élégance ! Neymar aura exprimé toute l’étendue de son talent face à River Plate lors de la finale de la Coupe du monde des clubs FIFA. Une action régalera particulièrement les aficionados du ballon rond. On joue presque l’heure de jeu et Neymar s’en va zigzaguer entre les joueurs de la défense argentine, avec une facilité déconcertante. A voir!


La performance du week-end

C’est au Yokohama Stadium de Kanagawa que le FC Barcelone est devenu le premier club à remporter le Mondial des Clubs à trois reprises (2009, 2011, 2015). Neymar a offert deux passes décisives, Lionel Messi a marqué le premier but (36e) et Luis Suarez s’est occupé des deux derniers (49e, 68e). River Plate termine donc à la deuxième marche du podium, devant Sanfrecce Hiroshima et Guangzhou Evergrande.

Suarez


La pépite du week-end

Né le 11 avril 1996 à Mylton Keyes, Dele Alli n’en finit plus d’affoler les tabloïds anglais. Evoluant au poste de milieu offensif, il a inscrit son quatrième but en Premier League face à Southampton après une superbe action collective. Grâce à cette victoire, Tottenham pointe désormais à la quatrième place du classement.


La stat du week-end

Vainqueur ce week-end au Stade Michel-d’Ornano de Caen (0-3), les hommes de Laurent Blanc terminent la phase aller de Ligue 1 invaincus avec 51 points en 19 rencontres. Le Paris Saint-Germain efface donc le record de points détenu par l’Olympique Lyonnais à la mi-saison 2006/2007 (50 pts). Avec 19 points d’avance sur Angers, il bat également le record de la plus grande différence de points avec le deuxième du championnat à mi-saison.


La phrase du week-end

« Je suis très honoré à l’idée de faire partie d’un grand club comme le Bayern Munich la saison prochaine. Je souhaite sincèrement tout le meilleur au Bayern Munich et à mon ami Pep Guardiola pour le reste de la saison. » Les premiers mots de Carlo Ancelotti à propos de son nouveau contrat au Bayern Munich. L’homme aux cinq Ligues des Champions paraphera un bail de trois ans avec le « Rekordmeister ».

Ancelotti


Le flop du week-end

Louis Van Gaal n’y arrive simplement pas. Encore défait ce week-end face à Norwich, les hommes de l’entraîneur batave peinent dans la construction de leur jeu. Preuve en est cette statistique incroyable: les Red Devils n’ont cadré que sept frappes au cours des quatre derniers matches joués à domicile, en incluant celui du week-end. Reste à savoir si Manchester United s’en sortira avec ou sans Louis Van Gaal…


Le coup de cœur du week-end

José Mourinho n’est certes plus l’entraîneur de Chelsea, mais les fans de Chelsea ne l’ont pas oublié. Multiples étaient les banderoles présentes à Stamford Bridge pour soutenir le Special One, qui ne doit pas porter tout le blâme de ce début de saison catastrophique sur ses épaules d’après les fans. Beaux messages d’encouragement, dans un monde du football parfois trop sévère envers les entraîneurs.

Mourinho


Le petit bonus du week-end

Buteur face à Bologne, Massimo Maccarone a fêté sa réalisation en buvant une gorgée de bière. Santé! Pas de quoi enivrer le joueur d’Empoli qui signera un deuxième but en deuxième mi-temps.