Retrouvez-nous chaque lundi matin pour consulter notre sélection des faits marquants du week-end!


Le match du week-end

Quel retournement de situation! L’objectif était clair pour le Toulouse FC : Une victoire face à Angers leur permettait de rester parmi l’élite. Cependant, tout a mal commencé pour les hommes de Pascal Dupraz puisque le SCO d’Angers ouvre le score sur sa première offensive par l’intermédiaire de Billy Ketkeophomphone (12e). Par la suite, Martin Braithwaite rate l’égalisation sur pénalty. Dans un match plaisant, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur cet avantage pour les angevins. En seconde période, les toulousains se font plus pressants et c’est logiquement que Wissam Ben Yedder égalise à la 59e minute d’un joli plat du pied. Mais dans la foulée, les angevins vont reprendre l’avantage grâce à Said Benrahma (62e). Face à la pression, le SCO d’Angers va finalement craquer à la 78e minute. En effet, Martin Braithwaite, bien placé, redonne espoir au Téfécé (2-2). Deux minutes plus tard, Yann Bodiger qui vient de rentrer en jeu, enroule parfaitement un coup-franc (80e) et scelle définitivement le maintien du Toulouse FC. Rocambolesque!


Le but du week-end

À la recherche d’un but en Serie A depuis décembre 2013, Giorgio Chiellini a enfin débloqué son compteur face à la Sampdoria. On joue la 77e minute de jeu et la Juventus Turin mène confortablement 3 à 0. Sur un corner anodin et un ballon mal repoussé par la défense de la Sampdoria, Giorgio Chiellini a mis fin à sa disette d’une surpuissante reprise qui a terminé sa course dans la lucarne du pauvre Alberto Brignoli. Un incroyable but presque anecdotique tant la domination turinoise fut totale…


Le geste du week-end

Alors que le championnat suédois de football n’est lancé que depuis quelques semaines maintenant (neuf journées disputées), le FF Malmö se retrouve déjà distancé par Norrköping et Örebro. Mais ce week-end, l’équipe de Malmö a pris le dessus sur Gefle IF (3-0). Un score logique, au vue de la performance. Au Swedbank Stadion, ils ont dansé autours de leurs adversaires tout au long de la rencontre, et à la 58e minute, Guillermo Molins en a profité pour sortir un geste de toute classe. Un petit coup de génie qui permettra au club local de trouver la faille une deuxième fois dans la rencontre. A voir !


La performance du week-end

La dernière journée de Serie A a permis aux Napolitains de s’assurer leur statut de vice-champion, avec en prime un record de buts pour Gonzalo Higuain. En effet, l’argentin auteur d’un triplé devient le meilleur buteur de Serie A sur une saison avec la bagatelle de 36 buts. Une véritable performance puisqu’il s’agit d’un record datant de la saison 1949/1950. Goleador !


La pépite du week-end

Né le 1er mai 1996 et annoncé dans plusieurs grand clubs européens depuis le début de la saison de Ligue 1, François Kamano a une nouvelle fois démontré l’étendue de son talent face au Stade Rennais. Autour d’un magnifique doublé dont une magnifique tête décroisée, le jeune attaquant guinéen a permis aux siens de terminer la saison sur une magnifique victoire (1-2). Grâce à celle-ci, les hommes de François Ciccolini terminent la saison à une belle 10ème place du championnat. Lille, Crystal Place et West Ham devront être très généreux pour s’attacher les services de cet attaquant prometteur lors du prochain mercato !

Estac


La stat du week-end

6 – Luis Suárez a inscrit 6 triplés en Liga cette saison, au moins le double de tout autre joueur dans les cinq grands championnats. L’uruguayen finit donc « Pichichi » de la Liga avec 40 buts. « El Pistolero » aura été l’homme fort du FC Barcelone cette saison et si les Blaugrana ont remporté le titre de champion d’Espagne, ils le doivent fortement à leur buteur! Un Ballon d’Or en vue?


Le flop week-end

Une fin de saison cauchemardesque ! Quelques jours seulement après avoir perdu tout espoir de titre sur le terrain de Stamford Bridge, les hommes de Mauricio Pochettino avait l’occasion de sauver l’honneur face au 18e du championnat de Premier League. Les Magpies, relégués avant le début de rencontre, ont rapidement pris le dessus grâce à Georginio Wijnaldum (19e) et à Aleksandar Mitrovic (39e). L’égalisation d’Eric Lamela à l’heure de jeu a été anecdotique puisque Georgino Wijnaldum a transformé un penalty obtenue par Moussa Sissoko quelques minutes plus tard (73e). Rolando Aarons (84e) et Daryl Janmaat (85e) ont inscrit les quatrièmes et cinquièmes buts de la rencontre. Les hommes d’Arsène Wenger se sont eux facilement imposés 4 à 0 face à Aston Villa pour ravir la deuxième place du classement aux Hotspurs…


La phrase du week-end

« Plus aucune envie de jouer pour la France » Les mots prononcés par Franck Ribéry suite à sa non-convocation à l’Euro par Didier Deschamps. Pourtant, il y a quelques mois, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille laissait la porte ouverte à un come-back avec les Bleus mais visiblement le fait de ne pas faire partie des 23 retenus l’a énormément affecté. Une chose est sûre c’est qu’il y a désormais très peu de chances de revoir «Kaiser Franck » avec le maillot de l’Équipe de France.

RIbery


Le coup de cœur du week-end

« Je suis arrivé comme un roi, je repars comme une légende. » C’est avec cette phrase, et sa modestie coutumière que Zlatan Ibrahimovic avait officialisé son départ du Paris Saint-Germain à l’issue de la saison. Pour son dernier match au Parc des Princes, la star suédoise de 34 a reçu un hommage à la hauteur de sa phrase d’adieu. A la 10e minute de jeu, l’arbitre de la rencontre a tout simplement interrompu le match en l’honneur de Zlatan Ibrahmovic. Une scène plutôt insolite car aucun joueur en activité n’avait encore reçu un tel hommage pour son dernier match… Iker Casillas ne dira certainement pas le contraire!


Le petit bonus du week-end

Le 15 avril 1989 dans le stade de Hillsborough situé à Sheffield, 96 supporters de Liverpool ont perdu la vie dans ce qu’on appelle aujourd’hui la « Tragédie de Hillsborough ». 27 ans plus tard, le verdict juridique tombé: un jury conclut que les décès de 96 supporteurs après cette bousculade dans le stade de Hillsborough n’étaient pas accidentels. Et pour témoigner son soutien à cette décision, West Bromwich a fait installer 96 sièges, en honneur aux 96 victimes, lors de leur dernier match de la saison face… à Liverpool. Un symbole fort, qui mérite très certainement une mention.

WestBrom