Lorsque l’on est un supporter d’une équipe de football, il existe des centaines de manières de montrer l’amour que l’on porte à son club de toujours. Si certains se contentent de regarder les matchs à la télévision (ce qui est déjà très honorable), d’autres se déplacent tous les weekends pour assister dans différents stades aux rencontres de leurs joueurs favoris.

Et pourtant, il existe une autre catégorie de supporters, celle que l’on peut qualifier de « supporters de l’extrême ». Il s’agit en particulier de passionnés qui de temps en temps, agissent de manière déraisonnée voire spectaculaire à l’évocation où à la simple vue de leur équipe.

Une course de 5kms…
Et un supporter de l’extrême, ce fan originaire du Viêt-Nam en est bel et bien un !
Alors que son équipe de cœur, les britanniques d’Arsenal venaient de remonter dans leur bus après une visite touristique de la pagode Môt Côt à Hanoï (capitale du pays) dans le cadre d’une tournée asiatique de préparation à la saison 2013-2014, le jeune homme dont l’identité n’est pas connue s’est mis en tête de courir à côté du véhicule pour se faire repérer par ses idoles.

Au bout du compte, le courageux supporter va poursuivre, à un rythme parfois effréné, le bus des britanniques pendant près de…cinq kilomètres. Persuasif, il a même convaincu un homme en scooter de le transporter durant quatre autre kilomètres. Au total, la poursuite aura duré près de neuf kilomètres ! Selon le magazine So Foot, il aurait, durant sa folle poursuite, heurté un arbre et un lampadaire sans heureusement se blesser. Une preuve d’amour incontestable pour le club d’Arsenal qui sera finalement bien récompensée.

Car en effet, touché par l’abnégation infinie de ce supporter, le mythique entraîneur français d’Arsenal, l’alsacien Arsène Wenger, décida de faire monter le jeune homme à bord du véhicule. Comme dans un rêve, le supporter se retrouve au milieu de ses idoles de toujours, leur serre la main, les étrenne, peut discuter avec eux. Il en a bien sûr également profité pour faire signer son maillot par toute l’équipe. Visiblement ravi, ce jeune Gunner ne semble pas regretter toute cette débauche d’énergie.

Optimized-SUPPORTER_ARSENAL_VIETNAM_FANS_NATION2

Une rencontre immortalisée en vidéo
Toute cette scène (la course-poursuite puis la rencontre) a été immortalisée par le gardien polonais d’Arsenal Wojciech Szczesny, qui a tout filmé. Au fil des minutes, on comprend que les joueurs réalisent que ce supporter n’est pas comme les autres. Avant de monter dans le bus, ce dernier est même copieusement applaudi pour son culot et son impressionnante abnégation. Selon Szczesny, « il a eu l’air de prendre du bon temps. » Mais « c’est surtout un message pour tout le monde, si on poursuit nos rêves, alors ils se réaliseront » explique le joueur.

Il faut dire que les équipes européennes ont la côte en Asie et, il est de plus en plus fréquent que les grosses cylindrées viennent préparer leurs saisons de ce côté-ci du globe. En plus de disputer des matchs devant des stades remplis (et souvent acquis à leur cause), il s’agit également de polir l’image du club au-delà des frontières nationales. Au Viêt-Nam, l’engouement pour Arsenal est bien réel et si ce supporter a pu rencontrer ses idoles, on se rend compte dans cette vidéo qu’il n’est pas le seul à poursuivre ce bus.

Ce genre de situation, même si elles restent encore assez peu fréquentes, font du bien au football. En premier lieu, ce jeune supporter repart de cette aventure avec des souvenirs pleins la tête. De plus, et c’est un élément important, cela permet de voir que les footballeurs sont des personnes abordables, qui ne sont pas inaccessibles. Cela casse complètement l’image du sportif « dans sa bulle » complètement désintéressé du monde qui l’entoure. Voici un beau message à tous les détracteurs du football !