You’ll never walk alone

Les clubs de football anglais rivalisent d’ingéniosité pour animer leur communauté de fans. Celle de Liverpool est très fervente, avec plus de 370’000 personnes sur Youtube, 5 millions sur Twitter et 26 millions sur Facebook. Une de leurs particularités est d’ajouter une véritable proximité entre le club, les joueurs et ses supporters, de quoi justifier leur slogan mythique “You’ll never walk alone” (“Vous ne marcherez jamais seuls”).

English Tea

Dernier exemple en date la semaine passée, avec une vidéo mise en ligne sur la chaîne Youtube du club liverpuldien. On y voit Kolo Touré, défenseur ivoirien passé par Arsenal et Manchester City, aller directement prendre le thé chez un jeune fan de 9 ans. Dès l’arrivée du joueur, le petit fan, revêtu de son plus beau maillot rouge floqué Coutinho (le leader technique de Liverpool), effectue quelques frappes sur le gardien que s’est improvisé Kolo Touré, dans le jardin de la famille.

Autour du thé, Kolo Touré se confie très humainement à son fan. Le joueur de 34 ans est réputé pour être une personne qui égaie le vestiaire des équipes qu’il représente : rire communicatif, danses et chansons dans les vestiaires, et surtout une volonté de se rapprocher des fans.

On en apprend plus sur son caractère et l’importance qu’il apporte à l’ambiance dans un groupe et aux émotions qu’il parvient à transmettre à ses fans. On sait aussi que Kolo Touré a une peur bleue des animaux, que ce soit les serpents, les lions ou les chiens. Un comble pour ce pilier des “Eléphants” de Côte d’Ivoire !

Comment ne pas bien terminer ce moment particulier chez ce jeune fan sans reprendre la fameuse chanson de Kolo Touré, imaginée lors de son passage à Manchester City ? Le club mancunien a été le seul moment de la carrière de Kolo où il a pu partager la feuille de match avec son jeune – et talentueux – frère Yaya Touré, passé notamment par Monaco et le FC Barcelone.

Le respect de la tradition au Merseyside

Le club de Liverpool s’appuie sur une l’histoire et la tradition d’un club rouge à la ferveur qui dépasse les frontières. Il suffit de voir la tournée d’été effectuée par le club en Malaisie (plus de 10’000 miles parcourus !) pour se rendre compte du phénomène. Des milliers de personnes suivaient les traces du bus du club dans le pays. On comprend mieux l’intérêt de Liverpool à développer sa communauté sur les réseaux sociaux. D’après la BBC, près de 100 000 étrangers voyagent en Angleterre pour voir un match des Reds chaque année. Mieux, ils sont presque 1’500 Norvégiens à faire le déplacement à chaque rencontre du club, d’après leur groupe des supporters ! Un club à la dimension internationale.

Steven Gerrard fut l’étendard de l’amour porté par les supporters à leur club. Le natif de la région y a passé la majeure partie de sa carrière avant de partir la terminer aux USA. Cela ne l’a pas empêché de juger le transfert de la pépite Raheem Sterling à Manchester City cet été, moyennant près de 60M€ : “des millions de personnes à travers le monde voulaient voir Raheem porter le maillot de Liverpool”. De quoi mettre la pression de tout un peuple sur les épaules du jeune joueur anglais.